RECKLESS

La fiche technique :

 

Titre original : Reckless (2014)
Créée par Dana Stevens (2014)
Acteurs : Anna Wood, Cam Gigandet, Shawn Hatosy
Nationalité : Américaine
Genre : Drame, Judiciaire, Soap
Statut : Annulé
Format : 42 minutes

Chaîne : CBS
Nombre d'épisodes : 13
Date de première diffusion : 29/06/2014

 

Le pitch :

A Charleston, en Caroline du Sud, une jeune avocate originaire de Chicago et un procureur local ont de grandes difficultés à cacher leur attirance mutuelle, alors qu'un scandale sexuel éclate au sein du commissariat de la ville. Avec cette affaire remontent à la surface les sombres secrets cachés derrière les portes de cette bourgade en apparence si charmante.

 

La bande annonce :

 

CBS' Reckless Trailer [ New Series ]

 

Ce que Daniel Telliez en pense :

Si sur le papier l’idée a de quoi titiller la curiosité, les 13 épisodes de cette première saison auront du mal à convaincre et à doser les différents composants de sa formule. C'est certainement pour cette raison que la série n'a pas été poursuivie. Mais encore ?

La mise en scène de l’univers juridique est pauvre et pleine de raccourcis, ce qui ne serait pas si choquant si les deux personnages principaux ne faisaient pas le travail qu’ils font. Mais le plus dommage est la conséquence de cela sur le scandale sexuel qui sert de fil rouge à la saison.

L'ensemble est bien banal et paresseux à tous les niveaux, entre des intrigues judiciaires très classiques et des passages bien trop légers au tribunalC'est du policier, judiciaire  classique : une avocate et un procureur s'affrontent lors de procès, on a les enquêtes policières, l'histoire du commissariat, les flics ripoux, les infiltrations, les relations avec les truands, un brin de politique, de magouilles chez les escrocs, de relations avec les médias.

La série joue trop la carte du sexy et du soleil omniprésent, sorte de vision de carte postale clichée édulcorée qui rend tout cela bien superficiel. Finalement, Reckless ne peut pas réellement se considérer comme la série qui laissera sa marque dans le genre du drame judiciaire. Les qualités de cette première et unique saison sont ensevelies sous une pile de défauts qui gâchent le plaisir. Il en ressort simplement le sentiment de passer à côté du potentiel de l’histoire qui était pourtant bien présent.